01.01.2017 – Une magnifique nouvelle pour commencer l'année !

La Chine veut progressivement interdire, et ce d'ici la fin de l'année, le commerce d'ivoire et de ses produits dérivés. C'est ce que l'agence d'information nationale Xinhua a annoncé suite à un communiqué du gouvernement. C'est ainsi le plus grand marché du monde pour l'ivoire qui est amené à disparaître.

L'ivoire est en Chine encore très demandé et fait figure de symbole statutaire. C'est pour cette raison que des milliers d'éléphants sont tués par les braconniers chaque année en Afrique. L'ivoire est amené en extrême-Orient par les contrebandiers. En 2016, selon les estimations, ce ne sont pas moins de 20’000 éléphants qui ont été braconnés.

La Fondation Franz Weber (FFW) considère l’annonce de cette interdiction de vente comme une extraordinaire nouvelle et se voit ainsi confortée dans son engagement sans relâche pour la protection de l'éléphant d'Afrique. C'est ainsi le plus grand marché du monde pour l'ivoire qui est amené à disparaître. On peut considérer la décision de la Chine comme une “conséquence tardive” de la Conférence de la CITES qui a eu lieu l’automne dernier à Johannesburg.

Ces dernières années, la FFW s’est énormèment investie  pour que les éléphants d’Afrique soient mieux protégés ainsi que pour une interdiction totale du commerce de l’ivoire à travers le monde.

Les améliorations pour la protection de l’éléphant obtenues à la dernière conférence de la CITES  et la décision actuelle de la Chine représentent sans nul doute une récompense pour le travail acharné de la FFW et de ses partenaires dans ce domaine.

Reportage à ce sujet sur la RTS
Campagne de protection des éléphants de la FFW
La FFW à la conference de la CITES