01.02.2017 – Les Etats africains appellent l’UE à interdire le commerce de l’ivoire

Les 29 Etats membres de la Coalition pour l’éléphant d’Afrique (CEA) saluent la récente décision de la Chine d’interdire le commerce de l’ivoire sur son territoire. La CEA exhorte l’UE et la Grande Bretagne à suivre l’exemple de la Chine en interdisant définitivement tout commerce international et intérieur d’ivoire.

L’appel de la Coalition pour l’éléphant d’Afrique (CEA) est lié à l’annonce de la Chine en date du 30 décembre 2016. Le gouvernement chinois a ainsi annoncé que la transformation et le commerce de l’ivoire seraient interdits d’ici au 31 mars 2017. D’ici la fin de l’année, tous les marchés de l’ivoire seront définitivement fermés. Cela signifie la fin du plus grand marché d’ivoire braconné.

«Nous saluons la décision de la Chine de fermer son marché de l’ivoire », explique le président de la CEA Patrick Ormondi. « C’est un pas décisif dans le combat pour sauver les éléphants. À présent, les autres pays doivent suivre cet exemple concernant leurs propres marchés intérieurs légaux. Nous appelons l’UE à utiliser l’élan de changement initié par la Chine avec cette décision en interdisant une fois pour toute le commerce de l’ivoire. »

La Fondation Franz Weber (FFW) travaille de manière étroite avec la CEA et l’accompagne à différents niveaux. La FFW soutient totalement l’appel de la CEA.