05.06.2015 – La corrida déchue!

Mauvais été pour les aficionados. Malgré les pressions de l’Observatoire National des Cultures Taurines de France et de l’Union des Villes Taurines, le Ministère de la Culture a retiré de son site Internet dédié à l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France toute mention de l’inscription de la corrida. Saisie dès l’automne 2011 par la Fondation Franz Weber et l’ONG française Robin des Bois, puis par le CRAC (Comité Radicalement Anti-Corrida) et Droits des Animaux, la justice vient au nom du peuple français de décider que l’inscription de la corrida à l’inventaire doit être considérée comme abrogée. 

Dans leurs mémoires à la Cour Administrative d’Appel de Paris, les organisations pro-corrida estimaient que la décision n’était pas abrogée et qu’elle était insusceptible de recours. 

Tous les défenseurs des animaux peuvent se réjouir. Ce n’est pas encore l’abolition de la corrida en France mais c’est une atteinte sévère à son prestige et un revers pour ses promoteurs et sponsors. Robin des Bois et la Fondation Weber resteront très attentifs à toute tentative de réintroduction de la torture des taureaux au patrimoine culturel immatériel de la France.