24.09.2016 – Va l'UE condamner les éléphants d'Afrique?

Le premier acte de l'UE en tant que Partie à la CITES pourrait être de condamner les éléphants d'Afrique.

La CoP17 de la CITES (Convention sur le commerce des espèces) s'ouvre aujourd'hui à Johannesburg, en Afrique du Sud. Pour la première fois, l'Union Européenne y participera en tant que Partie à part entière. En juillet dernier, la Commission européenne (CE) a décidé de s'opposer à une interdiction du commerce de l'ivoire -position que le Parlement européen a pourtant ensuite refusé d'adopter. Mais c'est le CE qui a le dernier mot... L'UE est un acteur important de la CITES - son refus de stopper le trafic d'ivoire, et donc le braconnage, pourrait revenir à condamner les éléphants d'Afrique à l'extinction.

D'après Rosalind Reeve, experte et conseillère de la Fondation Franz Weber sur place, la position de la CE est «tout simplement inacceptable au vu des taux actuels de braconnage».

Pour lire un article à ce sujet c’est ici.

Vous trouverez plus d’informations sur la campagne de la FFW pour la protection des éléphants ici.