Poisson-cardinal de Banggai

Le superbe poisson-cardinal de Banggai est un composant essentiel à la survie de son récif corallien, malgré sa taille qui n’excède pas 5 cm. Il ne vit que sur un territoire très restreint d’à peine 23 km² dans l’archipel indonésien de Banggai. Pêché à outrance pour l’industrie des aquariums, il disparaît petit à petit du récif corallien.

Le poisson-cardinal de Banggai n’a été découvert qu’en 1920, avant d’être de nouveau oublié et redécouvert seulement en 1994. Il est aujourd’hui l’un des poissons marins d’ornement les plus vendus. C’est un poison très particulier : il a le taux de reproduction le plus bas des 350 poissons-cardinaux connus. En effet, si la plupart des poissons pondent des milliers d’œufs dans l’eau, ce n’est pas le cas du poisson-cardinal de Banggai ; la femelle ne pond qu’une cinquantaine d’œufs que le mâle féconde rapidement avant de les prendre dans sa bouche pendant 30 jours, protégeant ainsi les œufs et les alevins fraîchement éclos. Le poisson-cardinal de Banggai est uniquement pêché pour l’industrie des aquariumset ne se mange pas. Bien qu’il n’ait été découvert que dans les années 1990, certaines populations sont déjà éteintes. Les derniers chiffres des ventes révèlent que plus d’un demi-million de ces animaux délicats est capturé chaque année, alors que 90 % des effectifs ont d’ores et déjà disparu. Le poisson-cardinal de Banggai n’est pas un nageur rapide et mène une vie sédentaire dans des anémones, oursins et coraux. On le trouve en petits groupes dans les lagons peu profonds, de sorte que sa diffusion est très limitée. En plus d’être facile à capturer, il ne peut pas repeupler facilement les endroits où l’espèce s’est déjà éteinte une fois. 


La dernière chance du poisson-cardinal de Banggai : un contrôle strict du commerce

Dès 2007, les USA ont tenté de mieux contrôler le commerce du poisson-cardinal de Banggai. Malheureusement, leur demande auprès de la Convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) pour une meilleure protection de l’espèce a été bloquée sous la pression de l’Indonésie, puis retirée. L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a malgré tout réagi et  inscrit le poisson-cardinal de Banggai sur la liste rouge des espèces menacées dans la catégorie « en danger ». Cela signifie que la probabilité est grande de voir l’espèce s’éteindre dans un futur proche. Or, les mesures de protection et de restriction du commerce n’ont jamais été appliquées.

La Fondation Franz Weber s’est rendue en Indonésie en janvier et  mars 2015, puis en août 2016, afin d’étudier avec le chercheur américain de renommée mondiale Alejandro Vagelli les conséquences de la surpêche par l’industrie des aquariums pour le poisson-cardinal de Banggai. Grâce à un travail de recherche intensif, la fondation est désormais parvenue à convaincre l’Union européenne (UE) que l’espèce doit être protégée de toute urgence. Au vu des résultats obtenus inquiétants, l’UE a déposé une requête auprès de la CITES pour réclamer que ce poisson bénéficie enfin d’un statut de protection. Il doit désormais être inscrit à l’annexe II de la CITES. Si la requête est acceptée, le commerce du petit poisson fortement menacé par l’industrie des aquariums sera enfin placé sous contrôle

La communauté internationale aura de nouveau la chance de préserver le poisson-cardinal de Banggai, désormais emblématique, de l’extermination à la prochaine conférence des Parties de la CITES, en septembre-octobre 2016 à Johannesburg, en Afrique du Sud. La Fondation Franz Weber mettra tout en œuvre pour qu’il soit protégé et que l’ensemble du commerce des poissons coralliens fasse enfin l’objet d’un examen approfondi.

Pour des informations plus détaillées sur le poisson-cardinal de Banggai, vous trouverez ici plusieurs articles de précédents numéros du Journal Franz Weber (JFW):

JFW_117_2016_FR_10-11_Banggai_CITES
JFW_116_2016_FR_17_Banggai_au_rebut
JFW_115_2016_FR_4-5_Banggai_Espoir
JFW_113_2015_FR_10-13_Banggai_Beaute
JFW_108_2014_FR_4-6_Banggai_mourir
JFW_106_2013_FR_14-15_Banggai_Vider_Oceans

  • Vous trouverez plus d’informations sur le poisson-cardinal de Banggai dans la fiche signalétique (Fact Sheet) (à droite, en anglais).
  • Un article passionnant sur le poisson-cardinal de Banggai dans Ecologist (en anglais).
  • Informations sur l’alternative aux grands aquariums  plus respectueuse des animaux: Vision NEMO – la porte multimédia et interactive sur l’océan 
  • Informations d’ordre général sur le commerce autour des récifs coralliens : www.korallenriffe.ch

 

Actualités

01.01.2018 – Bonne année!
20.11.2017 – Plus de 1000 poissons périssent dans le grand aquarium de Tokyo
20.11.2017 – Le nouveau Journal Franz Weber est en ligne!
30.09.2017 – Le nouveau Journal Franz Weber est en ligne!
08.06.2017 – NOzeanium: Non au grand aquarium à Bâle !

VOIR TOUTES