Chevaux maltraités - Galice, Espagne

« Cepo », tel est le nom de cet objet diabolique qui torture de nombreux chevaux sauvages de Galice. Une ignoble invention en bois en forme de Y, qui empêche l’animal de se déplacer normalement. Cette tradition cruelle et archaïque est encore très répandue chez les éleveurs de la région.

Le but est d’empêcher les chevaux de s’éloigner et de s’approcher des routes. Mais ils parviennent quand même sur la chaussée – et ne peuvent éviter les véhicules qui y circulent. Ce handicap artificiel les empêche également de fuir en cas d’incendie de forêt ou de broussailles. Et au « quotidien » aussi, les animaux martyrs ne cessent de se blesser les pattes à ces lourdes entraves.

La Fondation Franz Weber (FFW) et l’organisation protectrice des animaux LIBERA! luttent depuis 2011 contre les mauvais traitements imposés aux chevaux en Galice (Espagne), et mènent des actions au niveau politique. Une « hotline » permet désormais à tous les citoyens de signaler les chevaux avec un « cepo ». Les signalements sont ensuite transmis au ministère public.

La FFW s’engage aussi pour une modification de la législation et son application systématique. Les chevaux victimes de maltraitance ou abandonnés ne doivent plus être simplement confisqués, vendus aux enchères ou tués. Il faut créer un refuge pour les accueillir.

Pour en savoir plus : www.senpexas.info

Vous trouverez ici un article du Journal Franz Weber (JFW) avec des informations plus détaillées et des impressions sur la question des chevaux maltraités :

JFW101_2012_PferdeGalicien_FR_Chevaux_galiciens

Actualités

01.01.2018 – Bonne année!
01.05.2017 – Le nouveau Journal Franz Weber est en ligne!

VOIR TOUTES