Protection des phoques

1er avril 2017 : Enfin! L‘interdiction de l’importation et du commerce de produits à base de phoques entre finalement en vigueur. Il s’agit ici clairement d’un résultat de l’engagement de la Fondation Franz Weber (FFW). Depuis 1975, la FFW se bat pour qu’il soit mis fin à la cruelle chasse aux phoques. Avec Brigitte Bardot, Franz Weber a obtenu qu’aucun phoque ne puisse être chassé pendant 12 ans et que les nouveau-nés à la fourrure encore blanche ne puissent plus être tués.

Il était temps. Depuis le 1er avril, l’interdiction du commerce de l’importation et du commerce de produits à base de phoques est maintenant aussi en vigueur en Suisse. Le fruit de l’engagement acharné et de longue haleine de la Fondation Franz Weber (FFW). La protection des phoques est l’une des campagnes les plus couronnées de succès et les plus lourdes de sens de la FFW, comme en témoigne aussi notre logo.

Dans les années 1980 déjà, les Etats-Unis et le Mexique ont interdit l’importation des produits dérivés du phoque sur leur territoire. L’adoption en 2010 d’une prescription juridique visant à interdire les importations de produits du phoque par l’Union européenne (UE) est une réussite décisive de la FFW. En 2006, les députés européens et les représentants des médias avaient accompagné Vera Weber, présidente de la FFW, sur la banquise du Labrador pour observer la chasse aux bébés phoques. Ils avaient constaté des pratiques d’une insoutenable cruauté dans le massacre des animaux âgés d’à peine quelques semaines. De plus, les témoins européens avaient eux aussi été victimes d’agressions et de violences sans scrupules, ainsi que d’attaques qui auraient pu être mortelles de leurs voitures par les véhicules des chasseurs de phoques. Voir le reportage de la SFR.

C’est ce qui a incité le Parlement européen à introduire un embargo contre les produits issus d’une telle pratique. Une belle victoire de la FFW pour la protection des animaux et des espèces. La Russie a suivi cet exemple en 2011. Le Canada et la Norvège se sont opposés à cet embargo, et ont en particulier introduit devant l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) une procédure pour contester la validité du régime de l’UE. Toutefois, l’OMC a rejeté les arguments de ces deux Etats en première instance, estimant que de l’embargo européen sur les produits dérivés du phoque est justifié par des considérations de « moralité publique ». Cette décision a été confirmée par l’Organe d’Appel de l’OMC le 22 mai 2014.

En Suisse, une première Motion de la FFW visant à interdire l’importation des produits dérivés du phoque avait été rejetée par le Parlement en 2010. Par la suite, le 21 juin 2011, la FFW et OceanCare ont déposé une pétition avec près de 100'000 signatures auprès du Parlement suisse, exigeant que ces importations soient interdites en Suisse. Le même jour, une seconde Motion a été introduite en collaboration avec le Conseiller national Oskar Freysinger. Cette Motion a nettement été acceptée par le Conseil national en 2012. Le Conseil des états a attendu le résultat de la procédure de l’OMC. Après la décision de l’OMC, l’interdiction d’importation a été adoptée, et donc décidée, par le Conseil des États, puis par le Conseil national après élimination des divergences. Les importations de produits dérivés du phoque sont donc interdites en Suisse (communiqué de presse). 

Ces restrictions commerciales ont permis une diminution du nombre de phoques tués dans le monde, notamment en raison d’une baisse drastique du prix de la fourrure de phoque. La chasse aux phoques est donc toujours moins profitable à ceux qui la pratiquent. Or, le Canada continue, avec un acharnement véritablement mystérieux et des subventions annuelles de plusieurs millions, à approuver les horribles massacres de bébés phoques. C’est pourquoi Vera Weber a entrepris aux printemps de 2011 à 2013 de nouveaux voyages d’observation sur place et a attesté par de nouveaux films de la brutalité avec laquelle les phoques sont tués – une tuerie en infraction avec toutes les normes internationales de protection des animaux.

La FFW espère que les nouveaux développements en matière d’importation des produits dérivés du phoque, et en particulier la décision de l’OMC, permettront d’endiguer définitivement cette pratique barbare et insensée. En attendant, son action se poursuit.

Documents et résumé relatifs à la procédure devant l'OMC ici

Pour de plus amples informations et des témoignages sur notre campagne pour les phoques, vous trouverez ci-dessous quatre articles parus dans de précédents numéros du Journal Franz Weber (JFW) :

JFW109_2014_Robben_FR_Interdicition_Suisse
JFW108_2014_Robben_FR_OMC
JFW104_2013_Robben_FR_Canada
JFW100_2012_Robben_FR_Conseil_national

Actualités

01.01.2018 – Bonne année!
06.12.2017 – Brigitte Bardot: «Sans Franz Weber, je ne serais rien!»
04.10.2017 – Pour la Fondation Franz Weber, chaque jour est la journée mondiale des animaux
01.05.2017 – Le nouveau Journal Franz Weber est en ligne!
30.03.2017 – La Suisse interdit à partir du 1er avril le commerce de produits à base de phoques

VOIR TOUTES

Video (Chasse aux phoques canadienne 2012 )
Video (Chasse aux phoques 2011)