Chevaux éboueurs en Amérique latine

Des dizaines de milliers de chevaux et de poneys sont utilisés pour le ramassage des ordures rien qu’en Argentine. Traités comme des machines à tirer vivantes, ils sont exploités jusqu’à leur dernier souffle. Dès qu’ils ne sont plus en état d’accomplir leur travail, ils sont eux-mêmes considérés comme bons à jeter. Ces misérables créatures et leurs propriétaires, les « carreros », sont méprisés par le reste de la société alors qu’ils remplissent pourtant une fonction sociale importante.

Les « carreros » trient les matériaux réutilisables tels que la ferraille, le bois, papier ou carton, et les revendent à des entreprises de recyclage. Les petits chevaux rachitiques qui charrient les ordures des décharges aux acheteurs constituent le moyen de transport le moins cher à disposition. Leurs propriétaires, qui vivent dans une pauvreté extrême, ne leur donnent presque rien à manger ni à boire. Ils les chargent de fardeaux insupportables, ne leur accordent aucun repos, les maltraitent à coups de pieds, de barres et de piques jusqu’à ce qu’ils s’écroulent et que d’autres créatures aussi misérables qu’eux mais qui tiennent encore sur leurs pattes prennent leurs places.

La campagne de la FFW « Basta de TaS – Pour en finir avec la collecte d’ordures par les chevaux »

En mai 2011, la Fondation Franz Weber (FFW) a lancé avec l’organisation argentine de protection des animaux LIBERA! une campagne pour mette fin à la collecte des ordures par des chevaux en Argentine et dans toute l'Amérique latine. „Basta de TaS“ vise les objectifs suivants : remplacer les chevaux éboueurs par des véhicules motorisés et mettre fin aux mauvais traitements qu’ils subissent. Les chevaux ainsi sauvés seront alors accueillis dans des refuges ou donnés à adopter. De cette manière, les éboueurs aussi retrouvent leur dignité puisque l’importance de leur travail est reconnue et qu’ils sont équipés d'outils modernes et efficaces pour le réaliser.

Le sanctuaire « EQUIDAD » de la Fondation Franz Weber pour les chevaux éboueurs libérés

En 2013, la Fondation Franz Weber a ouvert le sanctuaire EQUIDAD à San Marcos Sierra, en Argentine centrale. Elle y accueille les chevaux éboueurs libérés, leur apporte les soins médicaux nécessaires, les soigne et leur offre une nouvelle vie dans la paix et la dignité.

La campagne de la FFW progresse. Des milliers de chevaux ont déjà été libérés et remplacés par des véhicules à moteur dans toute l’Amérique latine. Mery est l’un des nombreux exemples qui font plaisir à voir, à l’instar de la vieille ponette de Rio Cuarto, en Argentine, qui a rejoint le sanctuaire EQUIDAD. On peine à s’imaginer comment ce gracile animal a pu traîner pendant autant d’années des charrettes aussi lourdement chargées. Mery est désormais bien nourrie, en bonne santé, soignée et véritablement insouciante ; son histoire se termine par un happy end.

Il reste cependant beaucoup à faire. Rien qu’en Argentine, des dizaines de milliers de chevaux éboueurs attendent d’être libérés. Le soutien des milieux politiques et de la société est important. Mais les rouages de l’administration et de la législation sont malheureusement lents et il faut s’armer de patience.

Pour de plus amples informations et des témoignages sur le sanctuaire EQUIDAD et Basta de TaS, vous trouverez ci-dessous six articles parus dans de précédents numéros du Journal Franz Weber (JFW) :

JFW114_2015_FR_12-13_equidad_bilan_intermed
JFW112-2015-T2-F-Web-Equidad-Encourageant
JFW111-2015-T1-F-Web-Equidad-Cicatrices
JFW110-2014-T4-F-Web-Equidad-Enthousiasme
JFW107-2014-T1-F-Web-Equidad-Progrès
JFW102-2012-T4-F-Web-Equidad-Elaboration
JFW100-2012-T2-F-Web-Equidad-Refuge

Actualités

01.01.2018 – Bonne année!
20.11.2017 – Le nouveau Journal Franz Weber est en ligne!
04.10.2017 – Pour la Fondation Franz Weber, chaque jour est la journée mondiale des animaux
30.09.2017 – Le nouveau Journal Franz Weber est en ligne!
01.05.2017 – Le nouveau Journal Franz Weber est en ligne!

VOIR TOUTES

Video (Le calvaire des chevaux eboueurs en Argentine)