Franz Weber Territory: Chevaux sauvages en Australie

Abattages aériens massifs de chevaux sauvages. Cette pratique effroyable, sous le prétexte que les chevaux ne font pas partie de la faune locale a été tolérée, et même organisée par le gouvernement australien dans les années 1980.

Jusqu’à ce que des organisations australiennes et internationales, dont la Fondation Franz Weber (FFW), rendent publics dans le monde entier les cruels massacres par hélicoptère de « brumbies » en 1987 et 1988.  Elles ont porté plainte auprès de la Cour internationale de Justice des animaux L’écho médiatique du procès a déclenché une vague internationale de protestation. Les abattages massifs ont été interrompus.

À la suite de cette crise, la FFW a acquis l’immense territoire de Bonrook Station, un ancien élevage de bétail dans le Nord de l’Australie. Le Franz Weber Territory était né. Un paradis de nature préservée de plus de 500 kilomètres carrés de brousse. Propriété de la Fondation, c’est aujourd’hui le seul et unique refuge pour les chevaux sauvages australiens. Il offre aussi une protection à de nombreuses espèces animales rares.

Le maintien et l’entretien de cet exemple sans équivalent de protection des animaux en Australie est l’une des missions les plus coûteuses et les plus fascinantes de la FFW.

Pour des informations plus approfondies et des impressions du Franz Weber Territory, vous trouverez ici des articles parus dans différents numéros du Journal Franz Weber (JFW) :

JFW114_2015_FR_18_FW_territory_secheresse
JFW113_2015_Bonrook_FR_Frontiere
JFW111_2015_Bonrook_FR_Saison
JFW110_2014_Bonrook_FR_Billabongs
JFW108_2014_Bonrook_FR_Lucky_Lucy