La problématique

Les carrières et les gravières sont de véritables balafres dans la nature. En plus d’abîmer le paysage, elles détruisent des écosystèmes entiers, privent de nombreuses espèces animales et végétales de leur espace vital et peuvent même nuire à la nappe phréatique. Les carrières et gravières sont parfois aussi utilisées abusivement comme dépôts illégaux d’ordures.

Notre projet

La Fondation Franz Weber surveille avec son association filiale Helvetia Nostra les projets de carrières, gravières et dépôts de matériaux dans le canton de Vaud afin de s’assurer qu’ils soient conformes aux exigences en matière de protection de l’environnement, de la faune et du paysage.

Nous avons entamé différentes procédures judiciaires et menons un dialogue intense avec les entreprises et autorités concernées afin de préserver les paysages de l’exploitation de carrières et de gravières. L’objectif est de conserver le plus possible leur espace vital aux animaux qui vivent dans les carrières ou les gravières et de remettre les sites en état. C’est une compensation environnementale qui vise à circonscrire l’impact négatif de ces projets.

Nous participons également à divers groupes de travail sur des projets de carrières et de gravières dans le canton de Vaud. Enfin, nous prenons position sur les décisions administratives et les lois cantonales concernant cette problématique.

Nos objectifs

  • Protéger de la dégradation les paysages suisses encore intacts
  • Protéger les espaces vitaux de nombreux végétaux et animaux afin de préserver la biodiversité
  • Préserver les écosystèmes
  • Protéger la nature, le monde animal, mais aussi les hommes, de la poussière et du bruit
  • Renaturer les sites

Faits et chiffres

* * *

0 pour cent
de l’extraction de gravier en Suisse est l’œuvre de groupes internationaux comme holcim
0 milliards de tonnes
de béton ont été utilisées en 2012
0 carrières
sont aujourd'hui exploitées en Suisse