La problématique

Pompons et bordures de bonnets, vestes ou bottes. Depuis quelques années, la vente de produits contenant de la fourrure ne cesse d’augmenter. Elle est aujourd’hui produite en masse bon marché, et par conséquent abordable. Elle est presque exclusivement utilisée pour orner des tissus et accessoires de mode, de sorte que la fourrure véritable n’est souvent pas perçue en tant que telle et que les souffrances inimaginables infligées aux animaux ne sont pas reconnues.
L’obtention de produits contenant de la fourrure n’est pas plus respectueuse des animaux aujourd’hui qu’hier. Au contraire. Depuis que l’Asie en est un exportateur significatif, la question de la protection des animaux est plus explosive que jamais. Des photos récentes le démontrent sans ambiguïté : l’élevage et l’assassinat des animaux pour leur fourrure restent associés aux pires supplices.

Notre projet

La Fondation Franz Weber a lancé avec d’autres organisations de protection des animaux une campagne d’information et de sensibilisation. Au total, 2500 affiches en trois langues seront visibles toute l’année dans toute la Suisse.
La campagne veut secouer, informer et choquer. Nous voulons renforcer la prise de conscience des souffrances infligées aux animaux à fourrure — la population doit savoir ce qu’elle porte.
La fourrure est considérée comme « tendance » dans le monde de la richesse et de la beauté. La jeune génération n’est donc plus sensibilisée à la question — elle ne voit plus le sang qui colle à chaque article en fourrure. Notre campagne veut changer les choses, car nous sommes convaincus que l’information entraîne une conscience de sa responsabilité, et donc une amélioration de la situation.

Nos objectifs

  • Mettre fin au port de la fourrure
  • Interdire les importations de produits contenant de la fourrure obtenus en torturant les animaux
  • Démontrer que ni une interdiction d’importer, ni une interdiction de commercialiser les produits contenant de la fourrure ne sont en contradiction avec les engagements internationaux de la Suisse

Faits et chiffres

***

0 visons
tués chaque année dans le monde pour leur fourrure
0 ans
la production de fourrure a doublé depuis 1996
0 milliards de dollars
chiffre d’affaires annuel de l’industrie de la fourrure dans le monde
0 élevages d’animaux à fourrure
rien que dans les États-membre de l’UE