La problématique

Ils s’échinent dans les dangereuses rues encaissées des villes d’Amérique latine. Dans les conditions les plus pitoyables, poussés et battus par leurs maîtres, les éboueurs, ils traînent de vieilles charrettes bringuebalantes, surchargées de montagnes littéralement insupportables de déchets encombrants. Les chevaux éboueurs.

Les chevaux, moyen de transport le moins cher, charrient des matériaux jetés dans les décharges et sur les bas-côtés des villes, puis vendus aux sociétés de recyclage. La nourriture, l’eau et le temps de repos sont souvent insuffisants, les mauvais traitements ne sont pas rares, et ces pauvres créatures s’éreintent et travaillent jusqu’à tomber d’épuisement.

Notre projet

Pour lutter contre ce fléau encore répandu dans toute l’Amérique latine, la Fondation Franz Weber (FFW) a ouvert en 2013 à San Marcos Sierra, dans le Centre de l’Argentine, le sanctuaire Equidad.

Elle y accueille les chevaux éboueurs libérés, leur apporte les soins médicaux nécessaires, les soigne et leur offre une nouvelle vie dans la paix et la dignité. La campagne de la FFW progresse. Des milliers de chevaux ont déjà été libérés et remplacés par des véhicules à moteur dans toute l’Amérique latine.

Il reste cependant beaucoup à faire. Rien qu’en Argentine, des dizaines de milliers de chevaux éboueurs attendent d’être libérés. Le soutien de la politique et de la société est important. Mais les rouages de l’administration et de la législation sont lents. Il faut être très patient.

Quatre-vingt-trois chevaux et treize ânes vivent aujourd’hui au refuge Equidad (chiffres de juin 2018). Ils y ont commencé une nouvelle vie après une existence misérable de dur travail, de souffrances et de mauvais traitements. Notre équipe les entoure et les bichonne d’autant plus.

Nos objectifs

  • Développer avec soin et durablement le sanctuaire et son infrastructure afin de pouvoir y accueillir d’autres chevaux
  • Collaborer avec les autorités, notamment en ce qui concerne la réquisition et le sauvetage d’animaux maltraités ou blessés
  • Collaborer avec les institutions d’éducation pour former et sensibiliser le grand public
  • Produire des rapports d’expérience en tant que pionniers pour l’ouverture de sanctuaires comparables

Faits et chiffres

***

0 chevaux
et 13 ânes vivent aujourd’hui au sanctuaire EQUIDAD
0 ouverture
par la Fondation Franz Weber de son sanctuaire EQUIDAD en Argentine
0 kilos
au moins pesent les charges que doivent traîner les chevaux éboueurs avant d’être délivrés