janvier 1983

Sauveur de Giessbach

Début des années 80, la campagne de Franz Weber intitulée « Giessbach au peuple suisse » a pour ambition de sauver l’historique Grandhotel Giessbach, qui domine le lac de Brienz, menacé de démolition.

Cette campagne est décrite comme « un projet tel que l’on en a encore jamais vu ». L’idée de Weber est la suivante : « le Giessbach », ses installations et son incroyable domaine doivent « appartenir » au peuple suisse, tout comme le Rütli appartient à la jeunesse suisse. Ainsi, le peuple suisse doit s’offrir ce cadeau afin d’assurer la pérennité du Giessbach. Cette idée est adoptée avec enthousiasme non seulement par les Suisses, mais également au-delà des frontières nationales. La campagne de Franz Weber permet de conserver cet établissement historique, qui pourra rouvrir ses portes en 1984.