juin 1971

Les Baux-de-Provence

Le sauvetage de Surlej rend Franz Weber célèbre dans le monde entier. De tous les côtés, on l’appelle à l’aide – notamment pour protéger les Baux-de-Provence, dans le Sud de la France. Pour lutter contre l’exploitation des mines de Bauxite par un géant industriel, Franz Weber organise un mouvement de protestation international.

L’exploitant est contraint, sous pression de l’opinion publique, de réduire massivement son projet. Trois ans plus tard, un nouveau malheur menace : à deux kilomètres des Baux, dans les Alpilles, 600 bungalows doivent être construits au cœur d’une réserve naturelle. Franz Weber demande alors le soutien du Président français Georges Pompidou, en qui il trouve un allié. Le projet est empêché. « Weber et Pompidou ont sauvé les Alpilles ! » peut-on alors lire en première page de l’un des plus grands quotidiens suisses.

Photo : Pour sauver la région des Alpilles et les Baux-de-Provence, Franz Weber gagna le soutien du président français de l’époque. « Weber et Pompidou sauvent les Alpilles » titraient les journaux d’alors.