27.11.2019
Rebekka Gammenthaler

Dix ours bruns de zoo sauvés et placés dans un sanctuaire

Deux années de travail auront été nécessaires pour que la Fondation Franz Weber (FFW), en collaboration avec l’organisation Enfoque Animal et le gouvernement de Mendoza (Argentine), parvienne à placer dix ours bruns, jusqu’il y a peu habitants de l’éco-parc de Mendoza, au « Wild Animal Sanctuary », un sanctuaire de Keenesburg, Colorado (USA).

Le gouvernement de Mendoza a décidé, début 2016, de convertir le zoo de Mendoza en un « éco-parc ». La conversion a suivi un nouveau concept, d’après lequel les animaux ne sont plus exposés pour le divertissement des hommes, mais ont la possibilité de se cacher et de se retirer.

Cette métamorphose du zoo en « éco-parc » implique que le gouvernement doive prendre les mesures les plus appropriées au bien-être de chaque animal. La Directrice de l’éco-parc de Mendoza, Mariana Caram, explique à ce propos ce qui suit : « Dans le cadre du plan de transfert d’animaux exotiques (le « Plan d’orientation des animaux exotiques »), nous déplaçons ces animaux vers des aires naturelles protégées, afin d’assurer à tous les animaux détenus dans l’éco-parc de Mendoza la meilleure qualité de vie possible. Nous comprenons bien que le monde assiste à un changement de paradigme, et qu’il ne fait plus de sens de détenir des animaux pour le divertissement d’autrui ».

La Fondation Franz Weber collabore avec l’organisation de protection des animaux Enfoque Animal et est parvenue à obtenir, dans le cadre de la conversion du zoo, que dix ours bruns soient transférés au sanctuaire « The Wild Animal Sanctuary » a Keenesburg, Colorado (USA). Ce Sanctuaire se concentre exclusivement sur le sauvetage de grands mammifères exotiques.

Chacun des dix ours de Mendoza est né en captivité et certains ont passé jusqu’à vingt ans dans un espèce clos bien trop petit. Humberto Mingotance, Ministre de l’environnement et de l’aménagement du territoire, estime que le déplacement de ces ours est « un événement historique, par lequel l’éco-parc de Mendoza s’érige en exemple de l’actuel changement global de structure auquel nous assistons ».

Leandro Fruitos, représentant de la Fondation Franz Weber en Argentine, se réjouit du changement et de cette amélioration substantive de l’existence de ces ours : « La vie de ces animaux va changer pour toujours, puisque nous leur rendons une partie de leur liberté, qu’ils avaient perdue en captivité ».

 

Pour davantage d’informations :

Site internet «The Wild Animal Sanctuary»