La problématique

La Banque cantonale zurichoise veut fêter ses 150 ans en construisant un téléphérique entre Wollishofen et Seefeld, au bord du lac de Zürich. Ce « cadeau à la population », à qui personne n’a pourtant demandé son avis, a pour conséquence que les personnes recherchant un peu de tranquillité à cet endroit auraient à l’avenir sous les yeux des pilons de 88 mètres de hauteur, leur masquant en partie une magnifique vue sur le lac et les Alpes. La « guirlande » du téléphérique gâcherait également le paysage pour ceux qui se placeront à Bürkliplatz et sur le Quaibrücke.

Notre projet

La Fondation Franz Weber soutient l’association « Seebecken Seilbahnfrei ». Nous voulons, ensemble, empêcher ce projet de luxe, pour lequel le paysage paierait un lourd tribut.

Helvetia Nostra, aux côtés de plusieurs autres parties, a déposé une opposition contre le Plan cantonal d’affectation « Seilbahn Mythenquai — Zürichhorn (ZüriBahn)», qui avait été mis à l’enquête le 24 mai 2019 par la Direction des constructions de Zürich. Outre des violations des lois d’aménagement du territoire et le mépris d’avis d’experts, le projet contrevient à de nombreux intérêts de protection. Par ailleurs, malgré le fait que l’exploitation du téléphérique soit limitée à cinq ans, la construction entraînerait certaines atteintes irréversibles aux monuments horticoles et à des milieux écologiques sensibles. Nous voulons éviter que l’environnement naturel de la ville et le paysage ne soient gravement altérés pour les années à venir !

Plus d`information:

  • Site Web de l’association « Seebecken Seilbahnfrei » (en allmend)

Nos objectifs

  • Maintien d’un espace de détente pour la population
  • Protection de l’écosystème sensible des rives du lac
  • Préservation de la vue sur le panorama alpin
  • Éviter une charge de trafic encore plus importante, dans des quartiers déjà très fréquentés
  • Protection des arbres sur les rives, menacés par le projet
  • Sauver le patrimoine culturel des rives du lac de la ville de Zürich

Faits et chiffres

* * *

0 mètres de hauteur
les pilons du téléphérique gâcheront la vue sur les Alpes
0 millions de francs
la nature paierait un lourd tribut
0 Francs
le coût d’un trajet en téléphérique... on est loin d’un cadeau!