26.04.2017
Vera Weber

La FFW accélère l’aide aux éléphants blessés au Tchad

La Fondation Franz Weber a permis à un spécialiste sud-africain des éléphants de venir en aide le plus rapidement possible aux éléphants blessés par des braconniers au Tchad. Il est maintenant sur place. Le vétérinaire pour grands animaux, Dr. Mike Toft, s’occupe des pachydermes blessés dans la savane reculée.

« Ellie a été la première à passer : plaies rincées, nettoyées, et enfin traitées. Elle est de nouveau debout. Le troupeau lui porte toute son attention et la nourrit. » C’est au Dr. Mike Toft, vétérinaire pour grands animaux et expert en éléphants, que l’on doit cette remise sur pied éclair. Il a atteint son but. Vera Weber est soulagée. « Cela signifie que les éléphants blessés par des braconniers au Tchad reçoivent à présent de l’aide et ne sont plus laissés seuls à leur sort », se réjouit la présidente de la Fondation Franz Weber (FFW). C’est seulement grâce à la prise en charge rapide de la FFW que Toft a pu intervenir dans le domaine de Bousso.

Mais commençons par le début : l’appel à l’aide est arrivé à la fondation fin mars en provenance de Stéphanie Vergniault de l’organisation SOS éléphants au Tchad. Dans sa demande pour l’envoi de vétérinaires sur place, elle relate qu’onze éléphants ont été tués par des braconniers, et que d’autres ont été blessés par des tirs de l’attaque, mais ont survécu. En collaboration avec l’Organisation Global March for Elephants and Rhinos et avec l’aide de différents ministères tchadiens, la FFW a recherché dans l’urgence un spécialiste des éléphants qui pourrait intervenir.

C’est finalement le Dr. Mike Toft qui s’est révélé être le vétérinaire adéquat. L’expert sud-africain renommé est arrivé ce weekend dans la capitale du Tchad N’Djamena avec médicaments et matériel médical pour poursuivre immédiatement son voyage vers le lieu où se trouvent les animaux blessés. Le Tchad est particulièrement concerné par le braconnage de l’ivoire. Le président Idriss Deby Itno s’investit pourtant particulièrement pour le sauvetage des éléphants, et le Tchad est un des 29 Etats membres de la Coalition pour l’Éléphant d’Afrique.

Pour l’expert en éléphants Mike Toft, la mission représente un vrai défi. En effet, il n’a pas d’hélicoptère à disposition. Or dans dans un tel cas, séparer un des éléphants blessés du troupeau et l’anesthésier s’avère très dangereux. Il régnait en outre sur place une « chaleur infernale », comme l’a rapporté le vétérinaire dans sa première annonce. Mais il reste confiant. Vera Weber est soulagée : « cet homme courageux est arrivé à destination et peut maintenant remédier à la souffrance des éléphants blessés. »