18.11.2020
Rebekka Gammenthaler

Assumer la responsabilité de la destruction de notre environnement

Le 29 novembre, l’électorat suisse se prononcera sur « l’initiative pour des multinationales responsables ». Cette initiative demande que les entreprises suisses puissent être tenues responsables des violations des droits de l’homme et de la pollution de l’environnement à l’étranger.

La Suisse est le seul pays européen qui ne soit pas encore soumis à une telle réglementation. Si l’initiative est adoptée, les personnes concernées devraient avoir la possibilité de réclamer des dommages-intérêts. Pour ce faire, elles devront prouver que l’entreprise est responsable du dommage en question.

Les entreprises ignorent constamment les normes environnementales essentielles et provoquent des catastrophes environnementales : l’air, l’eau et les sols sont pollués de manière irréversible par les métaux lourds, la poussière de ciment ou les pesticides, avec de graves effets sur la population locale ainsi que sur la flore et la faune. Les entreprises suisses sont coresponsables de la destruction de notre planète dans le monde entier.

La Fondation Franz Weber soutient le OUI à « l’initiative pour des multinationales responsables » qui sera votée le 29 novembre. Pour que les entreprises sises en Suisse répondent dorénavant des nuisances environnementales dont elles sont la cause !

 

Plus d’informations :