07.05.2019
Fondation Franz Weber

Barcelone écrit l’Histoire – Son zoo devient le premier ZOOXXI !

Le but de ZOOXXI est simple : adapter les zoos du monde entier aux standards éthiques actuels et réagir à la grave menace qui pèse sur les espèces animales. Le zoo de Barcelone sera le premier parc animalier à mettre en œuvre ce modèle, conçu par l’équipe de la Fondation Franz Weber à Barcelone. Le conseil municipal de Barcelone a pris cette décision le 3 mai 2019 à une large majorité (26 voix contre 12).

Il est désormais reconnu que les animaux sont des êtres dotés de sentiments, et possèdent des capacités cognitives remarquables. Nous, les hommes, savons désormais que les animaux souffrent lorsqu’ils vivent en captivité. Par ailleurs, la crise climatique se fait de plus en plus ressentir – le récent rapport du groupe d’experts de l’ONU (IPBES), publié le 6 mai 2019, ne fait que confirmer ce que nous pressentions : l’activité humaine engendre une extinction massive des espèces animales et végétales. Le nouveau modèle de zoos « ZOOXXI » a pour objectif de protéger des animaux individuels, des espèces entières, la biodiversité et les écosystèmes, et d’éviter toute contribution supplémentaire à l’extinction des espèces sur notre planète.

Ce modèle novateur pour les zoos, adapté au 21èmesiècle, vient d’être adopté par le conseil municipal de Barcelone à une nette majorité. Suite à une initiative citoyenne, la Ville a modifié l’Ordonnance sur la protection, la possession et la vente des animaux. La capitale catalane a ainsi pris une décision courageuse de ne plus cautionner le modèle actuel des zoos, obsolète. Plus important encore, Barcelone veut développer un nouveau modèle de zoo, dans son propre parc zoologique. Celui-ci ne devra plus se contenter « d’exposer » des animaux du monde entier, qu’ils soient menacés ou non. Le zoo de Barcelone devra se concentrer sur la conservation et la protection d’espèces animales et de leurs habitats, sur place.

ZOOXXI demande également aux zoos d’appliquer le principe de la « conservation empathique ». Cela signifie que les zoos doivent se focaliser sur le bien-être des animaux et créer des centres de recherche scientifique sur la sentience animale et sur la conscience des animaux. Des études scientifiques et des programmes pilotes ont démontré que le modèle éducatif de ZOOXXI, qui se fonde sur l’empathie envers les animaux, permet d’éviter les situations de harcèlement à l’école. Il renforce les comportements sociaux et favorise une « culture de la Paix ». Grâce à ce nouveau concept, le zoo aura enfin la valeur éducative dont il se targue.

Le zoo de Barcelone – et tout autre zoo qui reprend le modèle ZOOXXI – devra mettre en place un centre de sauvetage, de soins et de réintroduction. Ce centre accueillera et prodiguera des soins notamment aux animaux blessés, abandonnés ou saisis car faisant l’objet du commerce illégal. Le zoo endosse ainsi un nouveau rôle : au lieu de servir purement au divertissement, il contribue concrètement à la protection des animaux et des espèces – au niveau local et global.

De plus, ZOOXXI invite les zoos à présenter les programmes de conservation qu’ils mènent sur place (in situ), dans la nature. Les toutes nouvelles technologies multidimensionnelles et immersives le permettent. Ces programmes in situseront financés par les recettes des entrées et le bénéfice réalisé par le zoo. Ainsi, les visiteurs ne seront pas uniquement les observateurs des animaux encore détenus par le zoo, mais découvriront également les comportements naturels des animaux au moyens de vidéos « live » prises dans leur milieu naturel.

La reproduction des animaux de zoos ne sera possible que si elle sert à la conservation de l’espèce à court, moyen et long terme, ou pour la réintroduction des animaux dans la nature. Trop de zoos utilisent en effet actuellement l’élevage d’animaux pour pouvoir présenter des « bébés » aux visiteurs et non pour protéger une espèce en danger.

Leonardo Anselmi, directeur de la Fondation Franz Weber pour l’Europe du Sud et l’Amérique latine, se réjouit que le zoo de Barcelone soit le premier au monde à mettre en œuvre le concept révolutionnaire ZOOXXI : « Avec cette décision barcelonaise, la planète a gagné, et les sceptiques ont perdu. Les hommes et leur empathie ont triomphé. L’éthique et la liberté ont vaincu, et les intérêts économiques liés à la captivité animale et au commerce des espèces sont les grands perdants. Nous avons une planète à sauver, des millions d’animaux à préserver, des milliers d’habitats à protéger, des centaines de zoos à révolutionner. Le but n’est pas seulement de changer un zoo, mais de modifier la relation de l’homme avec la nature. Suite à cette décision de Barcelone, nous invitons tous les zoos du monde à ouvrir la porte du 21èmesiècle ».

Vera Weber, présidente de la Fondation Franz Weber, précise que « ZOOXXI a été conçu comme un modèle pour le futur des zoos, pour les adapter à notre époque. Avec cette décision historique à Barcelone, ZOOXXI devient notre présent, dans lequel les zoos sont des centres de sauvetage, de soins et de réintroduction des animaux. Il s’agit d’un grand pas en avant pour notre planète et pour l’espèce humaine, car nous transformons ainsi une vision de domination sur le vivant en une coexistence pacifique entre tous les êtres vivants ».

 

Le projet ZOOXXI