24.06.2021
Fondation Franz Weber

Extension de l’aérodrome de Dübendorf: Un danger pour la nature et le paysage

Les développeurs de projets zélés s’affairent sur l’aérodrome de Dübendorf. Objectif: reconvertir le plus rapidement possible les bâtiments existants, dresser des clôtures, construire des hangars provisoires et des nouvelles voies… Le hic: cette effervescence a lieu au beau milieu d’une zone agricole où tout le monde sait qu’il est strictement interdit de construire!

Historique: La destruction insidieuse de l’îlot de nature et de culture de la Glattal est déjà bien amorcée. Ni les promoteurs, ni les maîtres d’ouvrage sans scrupules ne s’émeuvent de ce qu’ils infligent à cette précieuse zone agricole verdoyante.

Enjeu: La nature et la biodiversité, les écoulements d’eau souterrains et les réserves d’eau potable, – sans compter l’image du lieu et le patrimoine culturel qu’il représente! –, sont trop précieux pour être sacrifiés au bon vouloir des développeurs de projets et des investisseurs. Car si les instigateurs de projets néfastes ne manquent pas, qui sauvera ces terres d’une destruction irréversible?

Où en sommes-nous: Révoltée par cette situation, la Fondation Franz Weber a fait part de son indignation en février 2021. Oeuvrant partout dans le monde pour la préservation pleine et entière de la nature et du paysage, elle s’est engagée tant pour la protection des nappes phréatiques que des réserves d’eau potable de Dübendorf. Sa vocation? Sauver l’Homme de lui-même – et toutes les créatures de la nature avec. Alors ici le mot d’ordre est clair: on ne touche pas à Dübendorf!