08.01.2020
Fondation Franz Weber

Non aux ateliers BLS en pleine nature !

Les trains doivent pouvoir être nettoyés, c’est un fait. Par contre, cela prend beaucoup de place et nécessite un grand bâtiment. Une telle construction industrielle ne doit pas voir le jour en pleine nature – c’est pourtant ce que prévoit l’entreprise ferroviaire BLS AG, dont les actionnaires principaux sont le Canton de Berne et la Confédération.

Loin de la zone industrielle et des accès autoroutiers, BLS souhaite construire un atelier de nettoyage à «Chliforst», à l’ouest de Berne, sur dix hectares. Plus de 100 000 mètres carrés de prairies et forêts seraient ainsi détruits en plein «Gäbelbachtal», un joyau de paysage façonné par un ruisseau libre et sinueux, comme ils en existent peu dans le Mittelland. La Gäbelbachtal revêt une grande importance pour la biodiversité et constitue une zone de loisirs pour la population de la région de Berne. La Fondation Franz Weber et Helvetia Nostra, ainsi que d’autres organisations, s’opposeront avec véhémence à la construction planifiée de ce bâtiment monstrueux pour sauver cet habitat riche, pour l’homme, ainsi que pour d’innombrables animaux et plantes rares en voie de disparition. Il est encore temps. Après le processus d’approbation réglementaire, le projet devrait être officiellement mis à l’enquête début 2021 – il sera alors possible de déposer les oppositions.